Foire Aux Questions

Ici vous trouverez des réponses claires aux questions les plus fréquemment posées.
Trobolo Toilettes séparatrices Système Bilan écologique

Fonctionnalité & système de séparation

L’utilisation d’un TROBOLO® diffère peu de celle de toilettes conventionnelles : la position assise est identique, pour les femmes comme pour les hommes. Le système de séparation fonctionne sans aucun contact, de manière à ce que l’utilisateur n’entre en contact qu’avec le siège des toilettes. Nous recommandons d’éviter d’uriner debout car cette position rend la séparation de l’urine impossible.

La différence principale entre des toilettes TROBOLO® et des toilettes conventionnelles est l’absence de rinçage à l’eau. Ainsi, il n’est pas nécessaire que le TROBOLO® soit raccordé au tout-à-l’égout. Le système de séparation intégré sépare l’urine des excréments et empêche ainsi qu’ils soient mélangés dans un même conteneur.

C’est un séparateur en plastique résistant intégré aux toilettes qui permet de séparer l’urine des excréments. L’urine se dirige donc directement dans le réservoir de liquides situé à l’avant des toilettes, alors que les excréments et le papier toilette sont dirigés vers le bac à matières solides, par le trou à l’arrière. Le système de séparation est adapté à l’anatomie humaine afin d’éviter tout contact avec le corps de l’utilisateur.

Séparer l’urine des excréments permet de réduire les odeurs au maximum, ainsi que de faciliter l’élimination des déchets de toilettes. En effet, les odeurs désagréables ne se forment que lors du mélange des deux dans un même conteneur. En évitant ce mélange, il est donc également possible de se passer de produits chimiques pour toilettes qui sont nocifs pour l’environnement et non nécessaires.

Systèmes de ventilation & litière

Les odeurs désagréables ne se développent que lorsque les excréments entrent en contact avec l’urine. Étant donné que le système de séparation TROBOLO® permet d’éviter ce mélange, il permet aussi, en conséquence, de réduire fortement les odeurs. De plus, la litière élimine les odeurs résiduelles et l’humidité. Celle-ci n’est cependant pas nécessaire avec un TROBOLO® doté d’un système de ventilation électrique.

Il suffit de brancher le ventilateur à une prise électrique pour le faire fonctionner. Il créé, en permanence, une légère dépression qui évacue l’humidité et les odeurs résiduelles vers l’extérieur, à travers un conduit. Le système de ventilation ne fait presque aucun bruit et ne consomme que 2 Watt, ce qui correspond à moins de 6€ par an, pour une utilisation en continue. Dans ce cas, la litière n’est pas nécessaire.

Le système de ventilation naturelle du TROBOLO® KersaBœm fonctionne par « effet de cheminée ». L’air chaud monte et est acheminé vers l’extérieur par un conduit. Ainsi, l’humidité et les odeurs résiduelles sont efficacement évacuées des toilettes. Aucune énergie électrique n’est nécessaire.

La litière est composée de matériaux compostables et absorbants, tels que des copeaux de bois. À l’aide d’un petit récipient, environ 250 grammes de litière doivent être versés dans le trou arrière des toilettes après chaque défécation, afin de recouvrir les excréments et le papier toilette. La litière permet ainsi d’absorber l’humidité et les odeurs résiduelle, mais n’est nécessaire que pour les toilettes à séparation TROBOLO® sans système de ventilation électrique.

Si vous produisez de la sciure ou des copeaux de bois lors de vos activités personnelles, vous pouvez sans problème les recycler en litière, à utiliser seule ou mélangée à la litière TROBOLO®. Assurez-vous simplement que la sciure ne soit ni trop fine, ni trop grosse. Pour cela, vous pouvez vous baser sur les dimensions de la litière TROBOLO®.

Papier toilette

Le papier toilette peut être éliminé comme d’habitude : en le jetant dans le trou à l’arrière de vos toilettes. Il sert à couvrir les excréments et peut être par la suite transformé en fertilisant, grâce au compostage.

L’utilisation de papier toilette spécial n’est pas nécessaire. Le papier de toilette étant fait de cellulose, il peut être éliminé de façon écologique en étant composté avec les autres déchets de toilettes.

Vidange

La fréquence de vidange varie d’un modèle TROBOLO® à l’autre. Vous trouverez toutes les informations sur les fiches produits respectives, dans la section « caractéristiques ».

Tous les modèles TROBOLO® s’ouvrent par le haut afin de retirer facilement les deux conteneurs qui se trouvent à l’intérieur. Pour ce faire, il faut d’abord ouvrir le TROBOLO® et fermer les conteneurs de manière hermétique en appuyant ou en vissant les couvercles qui se trouvent également à l’intérieur. Ensuite, les conteneurs doivent être retirés et transportés vers le lieu de vidange.

Le système de séparation TROBOLO® permet de récolter les déchets de toilettes séparément. Alors que l’urine peut être diluée avec de l’eau et utilisée comme fertilisant biologique pour le jardin, le bac à matières solides peut être vidé dans un composteur, avec les sacs compostables et les autres déchets verts. S’il vous est impossible de composter vos déchets de toilettes, l’urine peut être vidée dans des toilettes classiques et les excréments jetés avec les ordures ménagères, au même titre que des couches usagées.

Compostage

Pour un bon compostage, il est recommandé d’utiliser un composteur fermé. Cela permet d’éviter l’émanation d’odeurs désagréables dues au processus de compostage, ainsi que l’infiltration d’eau de pluie qui se transforme, au contact des déchets non compostés, en eau noire qui ne doit surtout pas pénétrer dans le sol. Les thermo-composteurs disponibles dans le commerce répondent généralement à ces critères, tout comme nos composteurs spécialement conçus à cette fin que vous trouverez dans notre boutique en ligne.

Les déchets de toilettes perdent très vite en volume et n’ont déjà plus la même forme après seulement quelques semaines. Cependant, le processus de compostage complet doit durer plus de 24 mois. Une fois celui-ci terminé, le compost peut être utilisé comme engrais biologique pour les plantes d’ornement.

Hygiène & nettoyage

Oui. Le TROBOLO® est conçu de façon à ce que l’utilisateur n’entre en contact qu’avec le siège, tout comme avec les toilettes conventionnelles. Le réservoir de liquides et le bac à matières solides sont hermétiques et étanches une fois fermés, empêchant ainsi les fuites et facilitant le transport, même sur de longues distances. Les excréments n’entrant en contact qu’avec les surfaces en plastique, le processus de nettoyage est lui aussi hygiénique.

Il est plus simple de nettoyer un TROBOLO® que des toilettes conventionnelles puisque les excréments, même en cas de diarrhée, passent directement dans le bac à matières solides qui est protégé par un sac jetable. Les surfaces en bois sont imprégnées d’une huile dure naturelle et se nettoient avec un chiffon humide. Il en va de même pour le siège de toilettes, qui est également protégé par un revêtement antibactérien transparent.

Vous pouvez utiliser un sac pour protéger le bac à matières solides des salissures. Le réservoir de liquides, en revanche, peut être facilement rincé à l’eau ou éventuellement avec un produit nettoyant. Aucun nettoyage supplémentaire n’est nécessaire.

Réglementation applicable

Il n’existe pas de réglementation à l’échelle nationale et chaque commune peut appliquer ses propres réglementations. Les toilettes chimiques ou les latrines classiques sont souvent interdites alors que les toilettes à séparation, comme nos TROBOLO®, sont généralement autorisées.

Chaque commune applique ses propres réglementations relatives à la gestion de l’eau. Cependant, vous n’avez aucune raison de vous en soucier puisque nos toilettes TROBOLO® fonctionnent sans eaux et ne créent donc aucune eau noire qui pourrait nuire aux nappes phréatiques.

Bon nombre de nos clients utilisent leur TROBOLO® dans un jardin collectif et n’ont rencontré aucun problème. Pour en être certain, vous pouvez vous renseigner auprès de l’entité qui s’occupe de la gestion des eaux usées du jardin.

Un permis de construire n’est généralement pas nécessaire et aucun de nos clients n’en a eu besoin jusqu’à présent. Pour en être certain, vous pouvez contacter votre administration locale.

Autres questions

Le volume de 10 Litres offre le meilleur compromis entre capacité, espace utilisé et maniabilité. Si un réservoir plus grand semble à première vue plus pratique, l’expérience nous a prouvé le contraire. En effet, un réservoir de dimensions supérieures ne pourrait être installé à l’intérieur du TROBOLO® et devrait être placé à l’extérieur, requérant ainsi une installation plus complexe. De plus, la vidange deviendrait plus compliquée à cause du poids du réservoir plein.

En principe, partout. Selon l’utilisation et l’emplacement souhaités, nous vous proposons différents modèles TROBOLO® pour l’intérieur et l’extérieur. La plupart de nos modèles fonctionnent de manière autonome et offrent un grand confort, même dans les endroits les plus isolés.

À l’exception des modèles TROBOLO® avec système de ventilation électrique, vous pouvez installer votre TROBOLO® où vous le souhaitez, sans aucun raccordement à l’électricité.

Les frais se limitent exclusivement à l’achat de sacs et de litière. Dans le cas des modèles TROBOLO® avec système de ventilation électrique, la litière n’est plus nécessaire, mais il faut compter les dépenses énergétiques qui représentent moins de 6 € par an.

Non. Le bac à matières solides est noir et permet donc d’éviter que la lumière n’entre. De plus, le papier toilette et/ou la litière, qui sont jetés en dernier lors de l’utilisation des toilettes, permettent de camoufler les excréments.

Le système TROBOLO® est conçu pour que tous ses objectifs soient atteints et qu’il fonctionne même si la séparation de l’urine ne se fait pas à 100%. Si l’urine n’est pas entièrement détournée par le séparateur, elle finit dans le bac à matières solides et ne pose aucun problème en petite quantité.

Il est tout à fait possible d’utiliser le TROBOLO® de manière habituelle lors des menstruations, sans prendre de précautions particulières. Les éventuelles tâches liées aux menstruations peuvent être nettoyées avec de l’eau, tout comme n’importe quelle autre tâche. De plus, une petite quantité de sang dans les déchets de toilettes ne pose pas de problème pour l’élimination / le compostage. Les protections hygiéniques ne peuvent cependant pas être compostées et doivent être jetées dans un conteneur à part.

Le système TROBOLO® est conçu pour être utilisé toute l’année. Il ne contient aucun tuyau ni aucune pièce mécanique qui pourraient être affectés par le gel. Nous vous recommandons simplement d’appliquer une lasure pour protéger le bois des différentes conditions météorologiques. De plus, tous les accessoires ont été conçus pour résister aux températures hivernales. Veuillez noter que l’urine ne gèle qu’à une température largement négative, mais qu’il est tout de même recommandé de vider le réservoir plus souvent en périodes de grand froid.

En plus de nos solutions complètes pour une utilisation en intérieur, nous avons conçu des toilettes à séparation en kit préfabriqué, à livrer directement à votre domicile. Le TROBOLO® TeraBlœm est parfait pour une utilisation ambulante, par exemple dans un camping-car ou une caravane, et se monte facilement, sans outils supplémentaires.

Nos sacs ont l’avantage d’être compostables car ils sont composés d’amidon de maïs. Cependant, cela les rend inévitablement moins durables, raison pour laquelle nous recommandons de les changer une fois par semaine.

Le séparateur est fabriqué à la main, à partir de plastique renforcé de fibre de verre.

Selon notre expérience, un conteneur au volume plus important compliquerait les vidanges. En revanche, il est possible de placer des conteneurs supplémentaires à l’intérieur de nos toilettes TROBOLO® KersaBœm. Ainsi, vous pouvez mettre à disposition 4 réservoirs de liquides ou encore 1 bac à matières solides + 2 réservoirs de liquides. Le compartiment normalement destiné au stockage de la litière peut être utiliser pour le stockage des conteneurs supplémentaires.

Le toit de notre TROBOLO® KersaBœm est une feuille alvéolaire à double paroi en polycarbonate translucide de 6 mm d’épaisseur. Il laisse passer la lumière du jour et résiste aux intempéries ainsi qu’au rayures.

Nous n’utilisons délibérément pas d’obturateur car c’est une pièce mécanique qui peut entrainer des complications, demande un entretien supplémentaire et peut être facilement contaminée. De plus, l’obturateur ouvre la trappe lorsque l’utilisateur s’assoit sur la lunette des toilettes. S’il ne s’assoit pas complètement, la trappe ne s’ouvre pas et la contamination devient alors inévitable.

Si vous possédez des toilettes avec système de ventilation électrique, la dernière chose à tomber dans le bac à matières solides est le papier toilette. C’est donc celui-ci que vous verrez si vous regardez dans le trou, et non pas les excréments du précédent utilisateur.

Si vous possédez des toilettes sans système de ventilation électrique, c’est la litière qui sera versée en dernier. Ainsi, c’est la litière que vous verrez.

Si n’êtes pas totalement convaincu, vous pouvez ajouter plus de litière, mais nous ne pensons pas que cela soit nécessaire.

Image de contact
Désirez vous un resumé de toutes les informations de manière compact?
N’hesitez pas à demander notre brochure d’information gratuitement et sans obligation d’achat!



Toilettes pour l’extérieurToilettes pour l’intérieur