Pourquoi et comment économiser l'eau

La recherche d’un mode de vie plus durable anime le quotidien de toujours plus de familles. Acheter d’occasion, réutiliser et recycler, faire maison, acheter local et saisonnier... sont autant de gestes simples visant à économiser le maximum de ressources possibles. Dans ce contexte, utiliser l’eau de manière responsable est également indispensable. Et parce que nous savons qu’il n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre, nous vous donnerons quelques conseils dans cet article. Alors, comment est-il possible de réduire votre consommation d’eau au quotidien ?

Wassersparen_Galerie-7

Pourquoi faut-il économiser l'eau ?

La France est un pays riche en eau et ses sources d’eau douce sont en bonnes conditions. Des données de 2014 montrent que seuls 14,9 % de l’eau douce disponible (eaux souterraines et eaux de surface) sont effectivement extraits. La France ne semble donc pas (encore) souffrir d’une réelle pénurie d’eau. Ce que ces chiffres ne montrent pas, cependant, c’est que le niveau des eaux souterraines baisse plus rapidement à certains endroits, comme à proximité des grandes villes. Ce phénomène entraîne de nombreuses conséquences négatives : l’abaissement du niveau des eaux souterraines, par exemple, peut provoquer l’assèchement des zones humides et faire apparaître des fissures de tassement sur les bâtiments. 

Wassersparen_Galerie-2

 

Pour limiter ces impacts écologiques négatifs que peut entraîner une consommation excessive d’eau, il est donc évidemment nécessaire de la limiter. Mais le fait d’économiser l’eau a également un autre grand avantage : cela soulage aussi votre portefeuille. Et qui ne serait pas heureux de voir sa facture réduire ?  

D’un point de vue financier et écologique, il est d’autant plus important d’économiser l’eau chaude, car en moyenne, un litre d’eau sur quatre consommés est destiné à être chauffé grâce à de l’énergie. Au total, 14 % de la consommation d’énergie d’un ménage est utilisée pour chauffer l’eau. Alors, si vous réduisez votre consommation d’eau (chaude), vous réduisez votre facture d’eau et d’électricité, diminuez les émissions de CO2 et faites quelque chose de bien pour l’environnement.    

L'évolution de la consommation d'eau de 1975 à nos jours

En France, la consommation d’eau n’a que très peu évolué au cours du dernier quart du XXᵉ siècle. En 1975, elle s’élevait à 160 litres par personne et par jour et n’a augmenté que de quelques litres (165 L) jusqu’en 2004.  Depuis lors, cependant, la consommation d’eau n’a cessé de diminuer et se situe actuellement (en 2018) à 148 litres par jour et par personne. Avec ce bilan, la France se situe à peu près au milieu du peloton par rapport aux autres pays industrialisés. En Belgique, la consommation d’eau n’est que de 120 litres, en Allemagne 122 litres, en Angleterre 149 litres, en Norvège 260 litres et aux États-Unis même 295 litres.  

Wassersparen_Galerie-9

Comment se décompose notre consommation quotidienne d'eau ?

Comme nous l’avons vu, la consommation d’eau en litres par habitant et par jour en France s’élève en moyenne à 148 litres. Selon les estimations de l’OMS, cette consommation se décompose comme ceci (tous les chiffres sont arrondis) :

  • 1,5 L pour boire 
  • 9 L pour cuisiner 
  • 9 L pour le ménage et les activités domestiques  
  • 9 L pour laver voiture et arroser le jardin
  • 15 L pour laver la vaisselle
  • 18 L pour laver la lessive
  • 30 L pour la chasse d’eau
  • 58 L pour la douche et les bains
Wassersparen_Galerie-10

Comme l’illustre ce diagramme, 30 litres d’eau par jour sont utilisés rien que pour la chasse d’eau des toilettes. Il s’agit là d’un facteur facile à éliminer en optant pour des toilettes à séparation comme les TROBOLO® dont nous parlerons plus en détail ci-dessous. Vous pouvez également trouver plus d’informations sur les économies possibles grâce au TROBOLO® dans notre article sur la durabilité. 

https://www.planetoscope.com/consommation-eau/243-litres-d-eau-consommes-par-un-francais.html

Wassersparen_Galerie-3

Comment économiser de l’eau à la maison et dans le jardin ?

Que vous agissiez par amour de l’environnement, pour réduire vos factures ou pour les deux, les astuces pratiques que nous allons vous présenter vous permettront de réduire votre consommation d’eau de manière rapide et efficace. 

Comme souvent, la subtile différence réside dans le changement de vos habitudes.  

  • Prenez des douches plutôt que des bains : alors que l’on utilise en moyenne 15 litres pour prendre une douche, il faut compter environ 140 litres pour un bain, soit près de dix fois plus ! 
  • Fermez le robinet : Depuis la pandémie du Coronavirus, nous savons qu’il faut se frotter les mains avec du savon pendant 20 à 30 secondes pour que le lavage soit efficace. Si vous fermez le robinet pendant ce temps-là, vous économisez chaque jour une quantité d’eau considérable.
  • Nettoyez les fruits et légumes dans un récipient au lieu de laisser couler du robinet dessus. Là aussi, vous pouvez économiser des litres et des litres d’eau. Petit plus, vous pouvez même la réutiliser pour arroser les plantes
  • Utilisez un verre pour se rincer la bouche après vous être lavé les dents : Tout comme pour le nettoyage des fruits et légumes, cet écogeste vous permet de mesurer avec précision la quantité d’eau dont vous avez besoin et élimine la mauvaise habitude (inconsciente) de laisser le robinet couler inutilement.   
  • Remplissez correctement le lave-linge : à moins que vous ne disposiez d’un lave-linge moderne équipé d’un contrôle automatique du volume (qui régule la quantité d’eau utilisée en fonction de son remplissage), il est important de toujours remplir complètement le lave-linge pour éviter le gaspillage d’eau.   
Wassersparen_Galerie-4

 

Le fait d’utiliser correctement les appareils domestiques et de sélectionner les fonctions éco lorsqu’elles sont disponibles peut également permettre de réduire considérablement la consommation d’eau à la maison. 

  • Vérifiez les joints et l’isolation : Un robinet qui goutte peut gaspiller environ 2 000 litres d’eau par an et par ménage. Les joints défectueux peuvent donc représenter un certain coût, mais influent aussi négativement sur le bilan hydrique des familles.
  • Installez des limiteurs de débit et un pommeau de douche économique : Ces accessoires peu coûteux sont absolument indispensables pour réduire efficacement la consommation d’eau dans la salle de bains. Une fois installés, ils permettent d’économiser jusqu’à 50 % d’eau et 25 % d’énergie utilisée pour chauffer l’eau.
  • Réglez la chasse d’eau des toilettes : Les chasses d’eau modernes sont équipées d’un bouton d’arrêt qui permet de réduire la consommation d’eau des toilettes d’environ 50 %. Les chasses plus anciennes peuvent être équipées d’un tel bouton pour environ 10 euros. Mais la solution la plus efficace reste d’opter pour des toilettes sèches à séparation TROBOLO® puisqu’elles permettent d’économiser 100 % d’eau par rapport à vos toilettes classiques !
  • Choisissez des appareils à faible consommation d’énergie : Lors de l’achat d’une nouvelle machine à laver ou d’un nouveau lave-vaisselle, leur consommation d’eau et d’énergie devrait être un critère d’achat décisif. Après tout, ces appareils contribuent à 20 % de la consommation totale d’eau des ménages. De plus, l’eau utilisée pour le rinçage et le lavage est souvent chauffée. Cela signifie que les appareils économes en eau sont aussi souvent économes en énergie. Si votre appareil actuel consomme beaucoup d’eau et d’électricité, il pourrait alors valoir la peine de le changer avant même qu’il ne tombe en panne. 
Wassersparen_Galerie-1

 

Quelques astuces simples peuvent également permettre d’économiser beaucoup d’eau dans le jardin. 

  • Évitez de tondre la pelouse : Une pelouse coupée court sèche plus vite et a donc besoin d’être arrosée plus souvent. Si vous laissez l’herbe pousser un peu de temps en temps, le besoin d’eau sera minime et les insectes pourront vivre heureux. 
  • Arrosez le moins possible : Pour commencer, évitez au maximum les systèmes d’arrosage automatique et privilégiez l’utilisation d’un simple tuyau d’arrosage. Vous pouvez également arroser votre pelouse en fonction de ses besoins spécifiques, car les zones ombragées s’assèchent moins vite que le milieu de la pelouse. Ceci vous permettra d’économiser une importante quantité d’eau.
  • Arrosez au bon moment : Dans la mesure du possible, les plantes et les fleurs devraient être arrosées le matin ou le soir, car elles utilisent moins d’eau à ce moment-là que lorsque le soleil tape fort à midi. 

L'eau virtuelle : le problème d'un monde globalisé

Quiconque se penche sérieusement sur le thème de l’économie d’eau fini tôt ou tard par tomber sur le terme « eau virtuelle ». L’eau virtuelle indique la quantité d’eau réellement nécessaire pour la production de biens et de produits. On distingue trois types d’eau virtuelle : verte, bleue et grise. L’eau virtuelle verte désigne l’eau provenant de la pluie et de l’humidité du sol. L’eau virtuelle bleue correspond à l’eau douce captée pour l’arrosage et l’usage domestique. Enfin, l’eau virtuelle grise est l’eau qui est polluée lors de son utilisation (par exemple par les engrais) et qui ne peut être réutilisée que de façon limitée. 

Pour illustrer cette classification, voici le bilan en eau virtuelle d’un kilogramme de viande de bœuf :  

Le bœuf est l’un des produits qui consomment le plus d’eau virtuelle : en moyenne, 15 415 litres sont nécessaires pour produire un kilogramme de viande. Cependant, 14 414 litres (soit 93,5 %) sont des eaux vertes, c’est-à-dire des eaux qui tombent sous forme de pluie sur le terrain. Les 6,5 % restants sont constitués d’eau bleue et d’eau grise. La production de viande bovine nécessite donc d’énormes quantités d’eau, même si la majeure partie provient des précipitations. Pour un kilogramme de porc ou de poulet, en revanche, seuls 4 800 et 3 900 litres d’eau sont nécessaires. D’autres produits nécessitent eux aussi relativement peu d’eau, comme les amandes, mais l’arrosage artificiel est parfois utilisé pour augmenter les rendements. Ainsi, le bilan hydrique virtuel des amandes est de 13 000 litres par kilogramme. 

Wassersparen_Galerie-8

 

Si l’on inclut le bilan hydrique virtuel des produits consommés en France dans le calcul de la consommation moyenne d’eau, l’empreinte hydrique devient alors 1786m³ par an et par personne. Ce chiffre est non seulement supérieur d’environ 30 % à la moyenne mondiale (1 385 m³), mais il est presque quatre fois supérieur à la consommation annuelle d’eau par habitant ne comprenant pas le facteur d’eau virtuelle (452 m³). En bref, l’empreinte eau en France n’est pas exactement idéale malgré une consommation d’eau comparativement faible (hors eau virtuelle). 

Si vous souhaitez vraiment préserver l’eau au maximum, vous devez donc réduire votre consommation au quotidien, mais aussi prêter attention à l’empreinte hydrique virtuelle des produits que vous achetez et repenser vos comportements d’achat si nécessaire.  

Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez visiter le lien suivant :  

The water footprint of France (https://www.waterfootprint.org/media/downloads/Report56-WaterFootprintFrance.pdf 

Prélèvements totaux d’eau par habitant (https://knoema.fr/atlas/France/topics/Eau/Pr%c3%a9l%c3%a8vements-deau/Pr%c3%a9l%c3%a8vements-totaux-deau-par-habitant) 

Trenntoiletten von TROBOLO® – weit mehr als nur wassersparend

Toutes nos toilettes sèches à séparation TROBOLO® fonctionnent totalement sans eau. Le potentiel d’économie est donc énorme. Selon les estimations de l’OMS mentionnées précédemment, la consommation quotidienne d’eau par habitant en France est de 148 litres. La quantité d’eau nécessaire pour la chasse d’eau des toilettes s’élève à un peu moins de 30 litres par jour (29,6 litres pour être exact) et représente donc 20 % de la consommation totale d’eau. Avec les toilettes sèches TROBOLO® , vous réduisez ainsi votre consommation d’eau d’un cinquième de la quantité totale et réduisez également vos coûts de fonctionnement de manière significative.  

Wassersparen_Galerie-5-1024x683

 

Enfin, opter pour des toilettes sèches à séparation TROBOLO® vous permet d’agir de manière écoresponsable à plusieurs niveaux. Non seulement vous économisez l’eau qui est une ressource précieuse et limitée, mais vous évitez également qu’elle ne soit transformée en eaux noires qui devront ensuite être traitées par des stations d’épuration et subir des processus de nettoyage complexes avant de pouvoir être réintégrée dans le cycle de l’eau. Et pour conclure, le système de séparation TROBOLO® permet aussi de composter les déchets de toilettes afin de les restituer à la nature une fois le processus de décomposition terminé. Avoir un mode de vie durable devient alors un véritable jeu d’enfant ! 

Vous pouvez trouver plus d’informations sur le bilan environnemental de nos toilettes sèches à séparation dans nos articles consacrés à la durabilité et au compostage.  

Partagez cet article avec vos amis
Restez informé.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne manquer aucune promotion ou information importante.


Nos produits
Toutes nos toilettes sèches à séparation
TROBOLO_KitaBoem TROBOLO® KitaBœm & composteur
2.599,00 
Voir le produit
TROBOLO®_NinoBlœm TROBOLO® NinoBlœm
489,00 
Voir le produit
TROBOLO®_KitaBœm TROBOLO® KitaBœm
2.389,00 
Voir le produit
TROBOLO®_KersaBœm_Composter TROBOLO® KersaBœm & composteur
2.089,00 
Voir le produit
TROBOLO®_TeraBlœm TROBOLO® TeraBlœm
429,00 
Voir le produit
TROBOLO®_IndiBlœm TROBOLO® IndiBlœm
689,00 
Voir le produit
TROBOLO®_BilaBlœm TROBOLO® BilaBlœm
929,00 
Voir le produit
TROBOLO®_TinyBlœm TROBOLO® TinyBlœm
1.145,00 
Voir le produit
TROBOLO®_LuweBlœm TROBOLO® LuweBlœm
649,00 
Voir le produit
TROBOLO®_KersaBœm TROBOLO® KersaBœm
1.879,00 
Voir le produit
AUTRES FAITS INTÉRESSANTS

Nous utilisons des cookies sur ce site web pour analyser le trafic, enregistrer vos préférences, optimiser votre expérience et à des fins promotionnelles.
Plus d’informations dans notre politique de confidentialité

Accepter que les cookies nécessaires
Accepter les cookies
×